Quand je mange les clowns





Si les Temps qui courent pouvaient se casser la gueule.



Christian Schloe

4 commentaires:

  1. Joli ! :-)

    Ça me fait penser à deux anciennes de mes phrases :

    " 890. Les temps qui courent s'essoufflent. "

    et

    " 3496. Le temps court partout, il n'a pas une minute à lui."

    ;-)

    Au plaisir.

    RépondreSupprimer
  2. À la recherche du temps perclus ? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu mon grand âge ce ne serait pas faux, David hu hu ^^

      Supprimer