Accordée


Tracy Cheng



Il m'écoute chanter l'amour
sans angoisse,
il sourit, il est calme en son coeur.
Il sait que ma peau est à lui
mon sang, ma sueur,
mes rires d'oiseau moqueur,
ma fourrure, sinon ma plume.

Il devine ma tête de pigeon voyageur
qui vole loin de lui
vers des mers intérieures,
des terres où il n'est pas seigneur,
où d'autres parfois m'appellent
et me retiennent.
Mais il  sait aussi que je reviendrai toujours
puisque tout contre lui,
mes racines demeurent.

Son intuition lui dit
qu'aucun autre jamais n'aura de bras
pour mes peurs.
Et même s'il me sent troublée par des mots
des baisers d'ailleurs,
il est à mon âme de lierre
le chêne compagnon, pour monter vers la lumière
mon essentiel tuteur...


2015

8 commentaires:

  1. ;)) bise mon Cello. Avec deux ailes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'avec deux ailes j'arrêterai de tourner en rond. La deuxième c'est toi... mais j'ai un peu le vertige... kamikaze de pacotille

      Supprimer
  2. Deux ailes surtout parce que tu feras encore plus de belle musique avec les mots: cello en anglais c'est le violoncelle. Et moi j'aime particulièrement celui de Bach... C'est trop d'honneur que tu me fais, chuis une aile un peu mitée. ^^

    RépondreSupprimer
  3. je reviendrai te lire plus fidèlement... tes mots sont vrais, en tout cas ils me touchent.. merci Désirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Coumie, tu viens quand tu veux, peux. Prends soin de toi, d'abord. Bises :)

      Supprimer
  4. Je ne sais que dire… car je vais me répéter…
    C'est beau! C'est fort!
    Ça me rejoint…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alain c'est gentil. Ne t'en fais pas, suffit de me dire "coucou" et je suis contente ;)

      Supprimer