Fil à fil





Fil d'or, fil d'air
qui nous lie par les reins
comme gerbe
de blés blonds
de lumière
et nos têtes nos pensées
toujours se frôlent
se caressent se cajolent
veillent
l'une à l'autre
quand nos nuques plient
pleines de la grâce
d'un amour d'or
et d'air.


2016

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

D'un monde à l'autre

Massacre à la tronçonneuse

Des mots qui volent tout seuls...