Fade away



Puisque cet amour qui t'es donné
te rends malheureux
frustré, puisque tu le juges incomplet
sans sa livre de chair,
il ne peut plus que se retirer
et s'éteindre.
Puisque tu ne veux pas voler
puisque tu désires si fort la terre
pour t'y enraciner,
puisque tu veux que devienne lourde
et solide
la fille de l'air,
le rêve ne peut que s'arrêter
et disparaître....



2018


3 commentaires:

  1. Mais comment fais-tu pour parler si bien et si intensément de cet amour refermé avant même que de prendre son envol vers le rêve à réaliser.
    En quelques mots tout est dit…
    ta poésie me subjugue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois nos rêves tentent de déborder dans nos vies alors que l'on sait très bien qu'ils n'y ont pas leur place, qu'ils ne peuvent respirer à l'air libre. Que faire alors si ce n'est abandonner? Rien ne m'empêche de continuer à rêver, dériver, dans mes espaces poétiques parce que j'ai besoin de tout le monde et je n'ai besoin de personne.

      Merci pour les compliments cher Alain ;)

      Supprimer
  2. Il me parle fort, ce poème.
    A moi, la fille de l'air...
    Merci de tout coeur.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer