Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2013

Autrement

Si je te disais qu'il y a d'autres formes d'intelligence que celle qui se compte comme des petits pois, tu ne me croirais pas.

Si je te disais qu'on peut tout comprendre de l'autre dans un seul regard, avoir accès à son âme dans un sourire ou une larme. Si je te disais qu'être dans la présence et regarder l'autre c'est tomber comme un pauvre grelot à l'intérieur de cet autre et en être aussitôt saisi de tremblements incoercibles. Comme d'être nu devant l'autre nu. Beauté et extrême violence de l'instant. Si je te disais que ton intelligence qui se résume à des millions de mots n'est pas la seule, qu'il en existe de plus grande, de plus ardue, de plus exigeante en terme d'humanité, bien sûr tu ne me croirais pas.

Pour toi je suis juste inculte et stupide. Je ne suis juste pas digne d'une quelconque grâce... 

Dans vos beaux discours je vois très vite les idées se tirer la langue.Si les mots que vous partagez à foison pour…

M'abîmer en toi...

"S'abimer en toi au plus secret
De soi, au creux de ce qu'on avait
Osé dire et espéré. Le monde est là,
Tel qu'il était dans l'enfance, jailli
Du dedans, clair et rond, rond le ciel,
Ronde la terre. Plain-chant le fruit.

A l'unisson mésange et cascade." 


François CHENG extrait de "Cantos Toscans"