Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mai, 2014

Hyperconscience

C'est dans la peau.

Dessus et dessous. C'est comme de l'électricité qui court sur la peau, et dessous, plus profondément, dans la chair. On sent avec la peau, avec la chair, avec tous les atomes amalgamés et sensitifs. Tout. Les autres. Le monde. Les changements infimes dans l'air, le basculement de l'hiver dans le printemps, le chant des roses et des pâquerettes, la pensée du chat et celle de l'oiseau.

Ça commence sur la peau, puis ça pénètre, ça traverse et on est sans défense contre ça, cette invasion. C'est comme être traversé par une lance tranquille qui percerait sans aucun effort, sans aucune violence, toutes les défenses autour d'un royaume intérieur. Une lance dont la trajectoire jamais ne se courberait pour finir par tomber au sol, dont la vélocité serait constante, régulière. Le royaume n'a pas de fin, pas de frontière. A l'intérieur de nous, l'univers. Et plus encore, tellement plus. Le monde à l'intérieur de nous est hors d…