Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Chemin

Sweet Peter*


Chemin...chemin...tu me parles de chemin comme s'il y avait une destination. Tu sais comme moi qu'il n'y a rien.

Que le cheminement lui-même. Sous nos pieds que le vent. Au mieux la fumée dense de nos rêves.

Qu'on leur prête longue vie. Et même un peu d'éternité à défaut d'étreinte.

Nous marcherons jusqu'à l'extinction du plus petit de nos atomes crochus, mais je te préviens: c'est le plus résistant.

Il faut que je te dise, je n'ai pas lu tes dernières lettres.

J'aime ton papier. Ces enveloppes au gros grain humide, tendre, ce grain qui parle déjà de toi. Cette chose matérielle contenant tout l'immatériel de notre relation. Cette enveloppe qui contient le chemin commun.

Et ces restes évanescents de ton parfum. Bois et cuir sauvage. Diable! Cela te ressemble si peu. Je te verrai bien poudré de bleu, un jus d'âme teinté d'iris. Ou de rose de Damas. Pourquoi les fleurs seraient-elles réservées aux femmes?  En fait, ce …

Orage

Craque
Fends-toi Ciel!

Comme un bol d'étain
lourd, opaque, serré
sur un soleil
la chaleur insupportable
cette haleine soufrée des déserts
qui remonte entre Alpes et Cévennes
comme le désir entre deux jambes
et s'en vient brûler un sexe rougi
qui attend la pointe du fer
pour des noces de braises.

Craque, te dis-je!

Crève! Outre de peau grise,
mon front est en flammes
entre mes seins coule un Vésuve,
pas une place où je pourrai dormir.
Tout est chauffé à blanc, le sol, les murs
mes draps ne sont plus que neige fondue,
même la cave est une étuve.
Mon souffle suspendu guette ton ardoise
qui à chaque heure s'assombrit,
mais pas une goutte, pas une,
ta couleur nous l'avait pourtant promis.



2015 été

De la sagesse...

Pour évoquer sa foi, l’homme moderne doit se montrer rigoureux. Si on me pose la question « Dieu existe-t-il ? », je réponds « Je ne sais pas » car, philosophiquement, je demeure agnostique, unique parti tenable avec la seule raison. Cependant j’ajoute «Je crois que oui.» La croyance se distingue radicalement de la science. Je ne les confondrai pas. Ce que je sais n’est pas ce que je crois. Et ce que je crois ne deviendra jamais ce que je sais."
La nuit de feu - Eric-Emmanuel Schmitt